jeudi 16 juin 2011

Le chef d'entreprise est-il un entraineur?



Dans cet article (ici) de Stephane CASTELLANI (president fondateur de la société LooKnBe.com) on prends toute la dimention humaine du management.

Pour une fois le management y est vu comme la valorisation des qualités des employés pour les ammener à donner le meilleur d'eux même. Ce qu'ils feront parce qu'ils auront compris les objectifs et qu'ils se les seront accaparés. Une forme d'adésion naturelle.

La comparaison qui est faite avec le sport et notament l'aviron où tous le monde rame dans le même sens pour faire avancer le bateau est excellente! A lire.

J'en connais qui devraient prendre exemple...

mercredi 15 juin 2011

soirées sans télé



La galère!!!





J'avais encore ma vielle télé vous voyez le genre écran bombé avec tube catodique, le genre de télé que l'on a vu trainé sur les trotoirs parisens il y a quelques mois quand on est passé à la TNT.

Du coup, il était temps pour moi de m'acheter une télé correcte, pas exceptionnelle 3D ou autre mais juste de type écran plat.
C'est ce que j'ai fait hier soir.

Contant de mon achat, je rentre chez moi en me disant que l'on allait se faire une bonne petite soirée en famille, sauf que là... je trébuche dans les escaliers...

ma télé commence à débouler et se fait 3-4 mètres comme ça, je geule mais ça n'y fait rien.

Quand je la déballe du carton défoncé et que je la teste: rien!!

Pour une galère celle-là, c'est une galère!!

jeudi 9 juin 2011

Picking et guitare pour s'évader

La guittare, c'est pour moi un instrumment de musique fabuleux.

C'est un peu un trait d'union entre les cultures parce que l'on en trouves quasiment partout sous des formes plus ou moin différentes.

C'est aussi un trait d'union entre la vie active (boulot ou toute autres activités fatigante) et une sorte de repos, de jardin secret. Pour moi ça perment de s'isoler et de s'échaper de ce qui m'entoure au rythme des notes de musique.

Et puis la guitare c'est aussi un trait d'union entre chez moi et les vacances car je peux l'emmener partout.
Ce que je préfère comme style c'est le picking, je vous avais déjà parlé de John Butler et Andy Mckee, cette fois ci c'est un autre de mes guittaristes préférés: Xavier Rudd, encore un vituose évidement, aussi génial à écouter qu'à regarder (ici).

mercredi 8 juin 2011

La dernière: bise au boulot interdite!!

La dernière au boulot je ne sais pas d'où mon patron l'a sortie. Sûrement d'un séminaire pour manager inquiet ou d'une frustration qui remonte à l'enfance?....

Quand je suis arrivé dans cette boite fin 2010, il n'y avait pas une ambiance d'enfer (ça n'a pas changé d'ailleurs), mais  bon on se disait bonjour en se faisant la bise avec mes collègues féminines.

Sauf que là, je ne sais pas pourquoi, le patron s'est pris de nous interdire ce genre de familiarités. Il parait que ça ne se fait pas devant les clients.... J'ai jamais entendu parler de ça!

Du coup les premières fois après qu'il ait dit ça, je n'y ai pas forcément pensé... Vous savez les habitudes. Ça m'a valu un regard noir de mon patron qui croyait que je le faisais exprès pour le contredire. Faut dire on est pas vraiment sur la même longueur d'onde tous les deux.

lundi 6 juin 2011

Explosions chez Ikea et réactivité managériale


Aujourd’hui j’ai décidé de faire une légère aparté sur mon sujet de prédilection pour m’arrêter le temps d’un post sur l’actualité de mon ancienne boite : Ikea.



Lundi dernier, comme tout le monde, j’ai été abasourdi d’apprendre  que trois sites (un en Belgique, un aux Pays-Bas et un France) ont été la cible d’actes de vandalismes graves.



Je  ne comprends vraiment pas ce qui a pu passer par la tête de ces gens-là, d’autant que certains des dispositifs étaient placés au rayon des articles pour enfants. Preuve supplémentaire que la bêtise humaine n’a pas de limites.



Heureusement, plus de peur que de mal !



Pour le coup le staff d’Ikea remporte un 10/10 sur la gestion des évènements car selon les divers articles de presse lus et conversations que j’ai pu avoir avec d’anciens collègues toujours en place, le staff et la direction ont  fait preuve :

  • d’une parfaite maîtrise de la situation,
  • d’une excellente réactivité,
  • d’une efficace mesure des risques,
  • d’une communication rapide et concrète

Franchement pour y avoir travaillé, cela n’a rien d’étonnant. Je me souviens qu'à l'époque déjà plusieurs mesures avaient été mises en place pour faire rimer Ikea et Sécurité : formation des managers à la gestion de crise, avec des fiches réflexes, comment réagir à une alerte à la bombe, etc. Du sérieux.



Pour conclure sur cette triste actualité je finirai par une petite citation tirée tout droit du film Les Tontons flingueurs « Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît ».

mercredi 1 juin 2011

neomanagement c'est quoi?


Depuis les histoires de France télécom en passant par la crise que l'on vit en france, le management est de plus en plus mis au centre de l'actualité.

C'est une bonne chose à mon sens car plus il y aura de monde à réfléchir sur ce que doit être ou devrait être le management et plus on aura de chance de voir les choses évoluer.
La vitesse des évolution techniques, la rapidité des transactions financières, la concurence toujour plus forte fait la part de plus en plus grande à la machine, à l'ordinateur, aux communications, laissant de plus en plus l'Homme en arrière plan.

Eh bien je veux croire que les articles comme celui du philosophe Miguel Benasayag dans Le monde (ici) sont le début d'une réflexion. Car une réflexion est nécéssaire si l'on ne veut pas que la machine, le marché,... broient l'Homme.

mardi 31 mai 2011

Les patrons n'ont qu'a bien se tenir

Internet c'est vraiment un truc de fou!

Et là en matière de folie je suis tombé sur un site pas comme les autres. Dans la série site de débile, c'en est un qui se pose là!!!

Moi qui ai quelques problèmes de relation avec mon patron alors qu'avant tout allait très bien chez mon ancien employeur (Ikea pour ne pas le citer), je suis bien tenter de crier sur ce site tout ce qui me prend la tête.

Mais après un peu de lecture, je me dis qu'il y a vraiment pire que moi. c'est sur que j'étais mieux mais ça doit pas être rose pour beaucoup de monde.

mercredi 25 mai 2011

Ikea modif’

Pour les adeptes de la déco facile, pas chère et qui ne prend pas trop de temps quoi de mieux que coller des stickers ?

J’ai découvert ce site car je voudrais faire un trompe l’œil chez moi. Ma salle de bain a une fenètre qui donne dans la cage d’escalier et je voudrai faire monter un dessin d’arbre pour donner un esprit « d’extérieur » au mur.
Idée originale mais qui peut être sympas et surtout pas trop chère si je fais des pochoirs moi-même.
Bref du coup dans le même ordre d’idée je suis tombé sur thisismykea qui propose de personnaliser ses meubles Ikea. Je trouve le concept génial, on peut même imaginer un cadeau personnalisé à offrir à des amis pour l’adapter à leur intérieur.

Si vous voulez aller faire un tour  thisismykea.com

vendredi 20 mai 2011

Ya pas de problèmes ya que des solutions

Qui n'a pas entendu cette réplique de la part de son manager après avoir fait remonter un problème qu'il rencontrait à son niveau?
Tout le monde je pense.

Moi j'ai tendence à l'entendre très souvent et ça m'énerve!! j'ai l'impression que le gas s'en fiche. Et puis c'est complètement faux après tout.
Si vous arrivez avec une proposition (une solution à un problème)sans parler du problème, on va forcement vous demander pourquoi changer les choses?

Imaginez:
- Je pense que l'on devrais faire comme ça
- ah bon et pourquoi faire?
- Ben parce que ça marche pas!!
- Pourquoi?
- Parce qu'il y a un problème.
- Ah non! ya pas de problème ya que des solutions
- c'est ce que je vous dis: on devrais faire comme ça
- Non vous me dites qu'il y a un problème

Bref face aux problèmes et aux solutions ya souvent des gens qui fuient leurs responsabilités.

jeudi 19 mai 2011

Management, Facebook a la solution ?

Dans la série, les jeunes sociétés du monde de l’internet ne sont pas comme les autres… Cette fois-ci on a avec Facebook une idée originale.

En effet ils proposent à leurs employés de changer de poste une fois par an durant un mois pour éviter la lassitude.  Vue comme ça peut paraître sympas, mais imaginez les équipes qui voient arriver un type d’une autre direction, qui ne connaît rien aux projets en cours… Pour eux ça doit être plus une perte de temps qu’autre chose !
Pour peu que le type qui s’oxygène prenne une promotion le temps d’un mois et s’amuse à en jouer, ça devient  la galère pour tout le monde.

Pour un type qui évite la lassitude, il y a fort à parier que 10 doivent l’atteindre plus rapidement !!!

Bricolez sans perdre de temps

Moi qui aime bien bricoler mais qui me pose souvent des questions sur la façon de faire telle ou telle chose, je vais souvent sur internet pour y trouver des réponses (enfin quand j'y arrives).

Le problème c’est que sur internet on trouve forcément la réponse mais en combien de temps ? Il existe tellement de sites qui traitent de bricolage que l’on se retrouve bien souvent un peu perdu. Du coup je partage ici un site que j’aime bien  car en plus de donner beaucoup de réponses et de bien expliquer les choses, il le fait sous forme de vidéos ce qui est vraiment plus pédagogique.

Allez donc faire un tour sur ici vous verrez vite que vous gagnerez du temps…

mardi 10 mai 2011

Ikea dans tous les foyers Français?

La semaine dernière, est sorti une étude qui place Google comme La marque la plus essentielle pour une majorité de Français. En y réfléchissant on se dit qu'il n'y a rien d'étonnant que la marque essentielle (donc utilisée par le plus grand monde) soit une marque développée sur l'internet, et donc que Google arrive en tête semble naturel.
Cette étude qui classe donc de nombreuses entreprises nous permet de découvrir LE Français. A l'heure où l'on se pose des questions sur l'identité nationale, c'est une information taille que nous donne cette étude non?...
Le Français est donc quelqu'un qui va sur internet en utilisant Google tout simplement, il en profite pour faire sa commande chez Picard. Quand il sort pour faire ses courses, là il se dirige vers Leclerc (pas étonnant que je me retrouve tout le temps à faire la queue!!!). En ce qui concerne ses équipements de sport il se dirige vers Décathlon et une fois bien fatigué il regarde la télé ou lit un livre qu'il a acheté chez la FNAC.
Jusque-là rien d'étonnant, mais où diriez-vous qu'il va pour s'acheter le canapé dans lequel il s'écrase pour regarder son match de foot? Eh bien chez Ikea! Là c'était moins simple à deviner mais en y regardant de plus près, qui s'adresse mieux à tous que Ikea avec ses meubles très pratiques, son style tendance et surtout ses prix abordables.

lundi 9 mai 2011

Des histoires comme ça n’arrivent qu’à moi.

Samedi, il faisait beau, on décide de se faire une petite balade en famille. Hop, on prend la voiture et direction le parc de Versailles pour se promener et pic niquer.
Jusque-là tout allait très bien. La marche à pied dans ces jardins magnifique était très agréable. Les enfants peuvent faire un peu de vélo et ma femme et moi on peut discuter tranquillement.
Et justement on commence à parler du weekend end qui approche où l’on est invité par une amie de ma femme pour la communion de sa fille. Déjà l’idée me saoule un peu. Rien que de me dire que je vais me taper la cérémonie, le repas de 4 heures, la famille que je connais pas,… Rien que ça ne me donne pas envie d’y aller. Enfin… faut faire des efforts.

Donc on discute tranquillement avec ma femme quand tout d’un coup elle me dit qu’à la fête de famille il y aura… devinez qui… mon N+1 avec sa femme et son fils !

Je suis dégouté non seulement je me le cogne au boulot mais en plus il va falloir que je me le tape un jour de fête !!! Ça n’arrive qu’à moi

jeudi 5 mai 2011

Le temps c'est de l'argent



Je vous parle ici d'un site qui vous permettra de passer un moment agréable sous l'angle de l'humour.
Blague du jour est donc un site amusant sur lequel vous trouverez un tas de petites histoires rigoltes, il y en a pour tous les goûts.
Personnellement et autre que les blagues j'ai bien aimé leur Salaire en live. Amusez vous à prendre les 2 mn nécéssaires et vous verrez, vous serez partagés entre la peur et le rire.

mardi 3 mai 2011

Le boss à la rue

Un boss qui s’intéresse à ses subordonnés c’est chouette non ? Ca fait plusieurs fois que mon boss, en discutant avec ses collaborateurs essaie de s’intéresser un peu à eux. L’ambiance n’était pas très bonnes alors il doit se sentir obligé de faire des efforts… Comme ça part d’un bon sentiment, nous, on fait pareille : on fait des efforts.

La semaine dernière, un collègue qui rentre de vacances qu’il avait pris pour se marier, croise le bosse et celui-ci lui demande : « alors votre mariage s’est bien passé ? Vous avez pu emmener Martine en voyage ? » Le collègue lui répond « euh oui c’était sympa mais ma femme s’appelle Marine monsieur… »

Et là hier j’en crois pas mes oreilles qu’en j’entends le bosse lui demander : « Et avec Amandine vous avez pris un appart sur Paris ? »

Là je me suis dit « arrêtes, t’es vraiment nul et ne cherche pas à t’intéresser à ceux dont tu te fou !!! »

mardi 26 avril 2011

L’Homme : capital de l’entreprise

En suivant les articles de mon blog, vous aurez compris que je m’intéresse au management. C’est pour moi le point central dans l’entreprise, car c’est cela qui met l’Homme au centre de l’activité. Et c’est bien l’Homme qui est le capital le plus important de l’entreprise à mon avis.
Donc quand j’ai appris la semaine dernière le bilan du plan de prévention des risques psychosociaux lancé en 2009 par le COCT (Conseil d'orientation sur les conditions de travail), j’ai été bien déçu (vous pouvez le lire ici ). En effet les 2500 entreprises de plus de 1000 employés devaient mettre en place des plans d’action ou conclure des accords. Seulement 600 y sont parvenues. Ça laisse donc imaginer l’intérêt que portent les entreprises sur ce sujet donc sur le bien-être de leurs employés.
En attendant voici les 10 propositions faites par le gouvernement dans le rapport :

1. L’implication de la direction générale et de son conseil d’administration est indispensable.

2. La santé des salariés est d’abord l’affaire des managers, elle ne s’externalise pas.

3. Donner aux salariés les moyens de se réaliser dans le travail.

4. Impliquer les partenaires sociaux dans la construction des conditions de santé.

5. La mesure induit les comportements.

6. Préparer et former les managers au rôle de manager.

7. Ne pas réduire le collectif de travail à une addition d’individus.

8. Anticiper et prendre en compte l’impact humain des changements.

9. La santé au travail ne se limite pas aux frontières de l’entreprise.

10. Ne pas laisser le salarié seul face à ses problèmes.

jeudi 21 avril 2011

Conseil aux jeunes en entreprise


Comme je l’écrivais dans mon article sur le management et les générations (http://ericgaleres.blogspot.com/search/label/jeune%20g%C3%A9n%C3%A9ration) au boulot j’ai un jeune à mes côtés que je conseil parfois sur son attitude, que je freine également de temps en temps car tout n’est pas bon à dire,…
Je me suis dit que je pouvais donc vous donner les 9 conseils pour la jeune génération de Mr Yvon GATTAZ (http://fr.wikipedia.org/wiki/Yvon_Gattaz) président de l’Association Jeunesse et entreprises (AJE)

·         que l’effort et la ténacité sont indispensables.
·         que la sélection a été, est et sera inévitable, sinon en amont, au moins en aval dans la vie professionnelle, et que la refuser au départ, c’est courir le risque d’une mauvaise orientation. La sélection n’est que la forme sociale de la concurrence, cet inévitable aiguillon de toute activité humaine ;
·         qu’il vaut mieux avoir un pied dans l’entreprise que les deux dehors, et qu’il faut accepter au départ un poste qui ne répond pas immédiatement à ses aspirations ;
·         qu’il ne faut pas supporter trop longtemps d’être entretenu par la communauté en se déshabituant ainsi du travail, car, contrairement à la formule habituelle, “tout salaire mérite travail” ;
·         qu’il ne faut pas avoir peur de la mobilité, de la souplesse, de la flexibilité, du changement, même si les peuples latins affichent simultanément un goût apparent pour les réformes, et une peur incoercible du changement. On me dit que PdC, qui, dans nos écoles d’autrefois signifiait Pas-de-Calais, veut dire aujourd’hui Peur du Changement, ce qui est inquiétant pour la géographie et pour l’avenir professionnel ;
·         qu’ils n’auront plus droit à un plan de carrière lignifié ni même à un statut qui, tout comme la statue, resterait froid, inchangeable, calcifié et inamovible dans un monde qui bouge ;
·         qu’ils seront tous, quels que soient leurs diplômes, des autodidactes de la création qui s’insuffle grâce aux vertus irremplaçables de l’exemplarité, conformément à la formule de notre association “Citer pour susciter” ;
·         qu’ils doivent développer leur goût du risque en créant éventuellement des petites entreprises, aventure passionnante, tout en sachant qu’il n’y a dans ce domaine ni cours ex cathedra, ni voie royale. Quand un jeune demandait à Konrad Hilton comment créer un hôtel, il lui répondait par cette boutade éloquente : « Il suffit de savoir que le rideau de douche doit toujours être à l’intérieur de la baignoire » ; que la France ne pratiquera pas toujours, par une curieuse exception, le parachutage de hauts   fonctionnaires à la tête des grandes entreprises, même si quelques frileux, craignant l’éventuel danger de ce parachutage à la pointe d’une pyramide, souhaiteraient le remplacer par un hélitreuillage.

mercredi 20 avril 2011

La prime de 1000 euros en voilà une bonne idée

Moi il y a des choses que je ne comprends pas, bon je ne suis pas économiste, ni chef d’entreprise ou politique. Donc si je ne comprends pas c’est sans doute normal.
Voilà que le gouvernement veut créer une prime de 1000 euros pour les salariés dont l’entreprise verserait des dividendes à ses actionnaires. Dans l’idée c’est plutôt bien je trouve.
En lisant l’article de Europe 1 (http://www.europe1.fr/Economie/La-prime-de-1.000-euros-fait-pschitt-500247/) j’ai vu que le gouvernement faisait marche arrière, que les patrons au travers du MEDEF était contre et que les syndicats au travers de la CGT dénonce une communication des politiques !
Mais quelqu’un se dit-il que pour les salariés concernés c’est super ? Non personne n’en parle, pourtant je pense qu’ils seraient bien comptant de gagner un peu plus ces gens-là et ce n’est pas pour autant que je serais jaloux. De toutes façons le système n’est déjà pas équitable, quand je travaillais chez IKEA je n’avais peut-être pas de prime de 1000 euros pour dividendes mais j’avais un tas d’avantages en natures car la convention collective est vraiment bien.
Alors pourquoi reculer sur un projet ambitieux comme celui-là ?

mercredi 13 avril 2011

Les indispensables de la Guitare




Suite à mes articles précédents, sur John Butler et Andy McKee, je voulais donner les trois trucs qui m’ont beaucoup fait progresser depuis trois mois, à ceux qui galèrent un peu pour apprendre la guitare.
C’est vrai que c’est un instrument  facile et dur à la fois. Facile car n’importe qui avec un peu d’assiduité peu progresser rapidement et jouer des morceaux qui auront leurs effet, et difficile aussi car c’est un instrument physique. On se fait mal aux doigts, il faut apprendre à les rendre plus souples ce qui demande de la régularité et des persévérances.  Donc pour aider un peu tout le monde voici  ce que je vous propose :
je vous conseille « Diapason rouge » à 19,83e, c’est un livre plein de chansons classiques, populaires,… où tout le monde pourra trouver de quoi se détendre et se faire plaisir après une leçon de guitare.
Mais comme il faut travailler avant de se faire plaisir voici le site que j’utilise : www.sweepyto.net   vous y trouverez des cours, des tablatures classées par niveaux avec des vidéos,… il est super bien fait, très clair, je n’ai pas encore trouvé mieux.
Enfin http://911tabs.com/    un moteur de recherche de tabs très sympa.  Il compte quand même 4 648 815 tabs !!!


 

Période d'essai, mode d'emploi....

En pianotant sur internet, je suis tombé sur un article intéressant : les 10 erreurs à éviter en période d'essai... Peut-être que j'aurai pu en éviter une ou deux, mais de toutes façons je ne pense pas que j'aurai évité les prises de têtes....
Comme chantait Brassens : « Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c... on est c... »
Bref, voici les dix erreurs à éviter :
Attendre les consignes
Se mettre trop de pression
Vouloir tout révolutionner
Ne pas oser poser de questions
Ne jamais demander de retour à son n+1
Rester dans son coin
En faire trop, tout de suite
Refuser de s'adapter
Craindre de faire des erreurs
Ne pas savoir où l'on met les pieds

si vous voulez aller plus loin allez lire leurs détails ici

Le problème, c'est de ne pas se dénaturer, montrer le meilleur de nous, mais pas trop, s'investir sans trop sembler vouloir tout changer, dur dur de trouver la juste mesure.... Mais avec le recul, peut être que j'aurai pu profiter de ma période d'essai pour partir en courant vers des horizons plus sympathiques plutôt que de voir  à travers la porte la tête à calvitie naissante du pire boss qu'on puisse imaginer... Franchement, comme horizon, y'à mieux ;-)

mardi 12 avril 2011

Un WE à la campagne




Parfois il faut savoir faire une bonne pause, faire quelque chose que l’on aime mais qui est radicalement différent pour pouvoir vraiment se changer les idées.
C’est ce que j’ai fait ce WE. En route pour une petite coupure dans la campagne chez ma grand-mère. Au début je pensais pouvoir profiter du soleil mais…. L’idée était trop simple. A peine arrivé elle m’a tanné pour faire le plafond de son salon qu’elle me demande depuis au moins un an, après quelques minutes à lui donner de bonnes excuses, j’ai fini par céder. Du coup d’un WE RTT/soleil je suis passé à un WE travail au black : le samedi matin pour acheter le matos et louer le lève plaques, et le reste jusqu’au lundi soir !!! J’étais explosé en rentrant chez moi à Paris.
En tout cas dans cette histoire, si je peux vous donner quelques conseils, pour faire un plafond en placo
1. Ne vous lancez pas seul, deux c’est un minimum, trois c’est bien.
2. Louez un lève plaques, ce n’est pas très cher mais indispensable.
3. N’oubliez pas de bisotter les bords des plaques de placo pour faciliter le joint
4. Et enfin remontez légèrement les fourrures de placo qui font la jointure des plaques pour faciliter également le joint.
5. Enfin si vous voulez vous faire un WE sympa, dites-le à personne et n’allez pas dans la famille !!!


jeudi 7 avril 2011

Management et génération



Je ne pense pas que tout le monde ai autour de lui dans son travail un jeune de 25 ans. Je ne sais pas ce que les gens de ma génération en pensent, mais à mon avis il y a là un sujet qui devrait être abordé dans les séminaires de managers.

Cette jeune génération n’est pas moins bonne qu’une autre mais elle est née avec la communication à fond (ordi, tel, internet, twitter,….) du coup il y a un certain nombre de choses dont ils ne se rendent plus compte.
Au boulot j’en ai un par exemple qui ne se rend plus compte que lorsque quelqu’un lui parle, il faut lever la tête de son ordinateur. Du coup pour une fois c’est pas moi qui ai été en galère… Je l’ai vu se faire remonter les bretelles quelque chose de bien.
On s’est retrouvé ensuite à une pause-café, il était tout peno, le pire c’est qu’il n’a pas compris ce qui lui arrivait ! j’ai essayé de lui faire comprendre mais bon faut aussi dire que l’ambiance est assez rigide.
Du coup je me retrouve un peu dans la situation d’un grand frère!!

mardi 5 avril 2011

Renault et la présomption d’innocence


Dans mon article « pire ailleurs ? » je me disais déjà que les méthodes de management chez Renault laissaient à désirer.

Je lisais un article sur l’affaire Renault (ici) la semaine dernière dans lequel on explique que les dirigent n’avaient aucunes preuves de fautes en licenciant les trois cadres.
En somme, suite à une information sans preuve, le staff à licencié au motif de la présomption d’innocence. Je comprends que les enjeux soient important (secret de construction, recherche pour les voitures électriques,…) mais quand même !! Vous imaginez, se faire virer juste pour des suppositions, pour moi c’est scandaleux.

En France devant la justice tout citoyen est supposé innocent jusqu’à ce que la culpabilité soit prouvée non ? C’est ce qui s’appelle la présomption d’innocence. D’un autre côté en matière de sécurité, de santé bien souvent on applique le principe de précaution. Ça permet de ne pas prendre de risque en cas de doute.

Appliquer ce principe sur le salarié me semble une dérive que le droit du travail devrai très vite prendre en considération, car de graves dérives pourraient arriver très vite.

vendredi 1 avril 2011

Petite blague

Dans un petit bureau, où tout le monde connait tout le monde
Le patron dit à son employé :

- Est-ce que vous croyez à la vie après la mort ?
- Heu, oui patron...
- Ah ! alors tout va bien. Parce que hier, après que vous ayez quitté le travail plus tôt pour aller à l'enterrement de votre grand-mère, elle est passée pour vous donner un petit bonjour.

Qui ne s’est jamais retrouvé dans une situation un peu pareille ? En donnant une pauvre excuse parce qu’on a du mal à dire naturellement ce que l’on a à faire.

Bon la blague n'est pas de moi mais pour ma part ça m’est déjà arrivé il y a quelques années avec un patron chiant à qui je ne voulais pas dire que j’avais des hémorroïdes !!!!

mercredi 30 mars 2011

Gagner plus qui disait......

Nous voilà en milieu de semaine...

Le verre à moitié plein est à moitié bu. Et franchement cette gorgée-là a été difficile à avaler.
C'est peut-être le changement de saison. Ma grand-mère se fait une cure de vitamine, d'oligo élément et de je ne sais trop quoi à chaque changement de saison, et franchement, je crois que je vais l'appeler pour lui demander ce qu'elle prend exactement. Elle a 97 ans, bon pied bon eil et toujours une pêche incroyable. Pourtant, elle a pas eu une vie facile et elle a bossé comme une dingue dans les champs en élevant ses 7 enfants.

Bref, je vais pas vous raconter la vie de ma grand-mère, quoi que de mon point de vue, elle est peut-être plus intéressante que la mienne ….
Mais ce début de semaine, malgré ma positive attitude de ces derniers temps et l'arrivée du printemps a été hard.

J'ai bossé comme un dingue cette dernière année, j'ai fait ce qu'on me demandait sans compter toutes mes heures, j'ai fait des propositions pour améliorer le rendement (et l'ambiance...), bref, je me suis donné plutôt à fond en faisant taire mes griefs, essayant d'être souriant. Mais je suis vraiment dans une boite de c... Elles ont toutes été rejetées sans que je puisse les développer jusqu'au bout !

C'est vrai quoi, c'est quand même étonnant. Dans mon ancienne boîte d'Ikéa, où la liberté d'expression était reconnue et encouragée, mes idées étaient reconnues, parfois modifiée, (mais c'est ça le travail d'équipe, non ?) en tous cas toujours écoutées avec bienveillance.
Et là, non, tout ce que je peux proposer est rejeté sans même un semblant d'intérêt. Du coup, j'ai vite compris pourquoi j'étais le seul à essayer d'améliorer les choses. On est dans une théocratie, et le big boss a parole d'évangile. Mais pour en revenir à nos moutons, après tout ce mal, ma demande d'augmentation a été REJETEE sans appel !!!!

J'ai trop les nerfs, alors je vous laisse, p't'être qu'un de ces 4', je vous parlerai de mon entretien annuel qui a été pire que le pire que j'imaginais !!!!

mardi 29 mars 2011

L’autre jour je vous proposais d’écouter John Butler après votre journée de boulot difficile, pour vous reposer.
Cette fois-ci je vous propose Andy McKee. Comme John, c’est un virtuose de la guitare et j’avoue que j’aime beaucoup écouter ce genre de musique.  Mais Andy, lui, est carrément un digue !! En surfant sur youtube vous verrez il utilise des guitares de toutes sortes.

Je m’étais mis à la guitare il y a quelques années, mais avec un livre, à l’époque internet n’était pas assez développé. Et se lancer seul comme ça avait été bien difficile !! Heureusement maintenant on peut tout faire avec internet. Du coup voilà un petit lien (ici) vers des cours de guitare pour les débutants.

En plus c’est le printemps alors pour ceux qui veulent frimer au coin du feu cet été….. C’est le moment de s’y mettre.

vendredi 25 mars 2011

Zen Soyons Zen

L’autre jour, je démarre la journée plein de bonnes résolutions. Le soleil aidant, je me dis qu’il faut faire des efforts lorsque l’on veut être heureux. C’est vrai quoi ! Si vous ne décidez pas d’être heureux, vous voyez vite le verre à moitié vide au lieu de le voir à moitié plein. Du coup tout ce qui vous arrive dans la journée prend une coloration négative. En plus je sais pas pour vous mais moi, les journées comme ça, ça va de pire en pire généralement.

Bref ce jour-là, je me dis que rien ne va pouvoir assombrir ma bonne humeur.

Je prends mon petit métro, on est nombreux mais ce n’est pas grave ! Après tout c’est la France qui travail qui est avec moi. Tous ces gens ont peut-être des soucis, des employeurs horribles,… donc on est tous dans le même bateau en quelques sortes.

J’arrive à mon travail, quelques minutes plus tard, un collègue me saute dessus, parce qu’un client un peu exigent semble poser des problèmes, mais c’est pas grave ! Après tout c’est un client il faut écouter sa demande et voir de quelle manière on peut y répondre au mieux. C’est notre rôle.

Mon boss passe me voir pour me demander ou en est la situation avec le client exigent. Je lui explique donc ce que nous avons fait pour répondre tout de suite à sa demande et ce que nous allons faire après. Et là…. Je l’entends :

« Pffff…. Faites déjà ça… on verra pour le reste… »

J’ai bien cru que ma journée tombait dans le verre à moitié vide ! Cette espèce de façon de se faire désavouer, de se faire couper l’herbe sous le pied… Grrrrrrr

Zen Soyons Zen ça se chante mais c’est vraiment plus facile à dire qu’à faire.

jeudi 24 mars 2011

Les bonnes idées sont-elles chez Google ?

Les Etats-Unis, grand pays, ont souvent quelques années d’avances sur la France. En matière de management certaines de leurs entreprises sont en pointe. Facebook par exemple, Apple aussi avec Steve Jobs dont le management est carrément…. Euh…. Globale ?!? : il décide des innovations, il présente les nouveaux produits, tout ça à tel point que lorsqu’il tombe malade, le cours de l’action chute !

En Europe, certaines entreprises comme Ikea où j’ai travaillé essaient de mettre en place un management innovant avec une attention réelle portée à l’employé. J’ai un copain qui y est  qui et qui m’a parlé d’un concours interne par exemple, pour les employés, avec des voyages à gagner. Le genre de trucs sympas.

Enfin bref, je voulais vous montrer les 12 méthodes de management que Bernard Girard a ressorti de l’analyse qu’il fait du fonctionnement de Google :
•    Sélectionner les meilleurs ressources humaines en vue d’inspirer le respect mutuel et maintenir la hauteur des attentes réciproques;
•    Privilégier la motivation intrinsèque puisqu’elle incite à travailler plus, à faire preuve de créativité et à rencontrer les normes de la communauté de travail;
•    Miser sur les petites équipes de manière à réduire les coûts de coordination, faciliter la communication et accélérer les apprentissages ;
•    Se coordonner grâce à l’usage systématique des technologies limitant ainsi les opérations liées au management et favorisant la connaissance, le partage et l’échange;
•    À la manière du «couteau suisse», rendre chacun des outils indépendants afin d'accélérer l'innovation;
•    Appliquer la règle du 20%, en permettant aux ingénieurs d’utiliser 20% de leur temps pour des travaux personnels sur les heures de travail;
•    Offrir à la clientèle des prix justes basés sur un système d’enchères permanentes;
•    Prioriser la satisfaction des utilisateurs en toutes circonstances;
•    Multiplier les systèmes de mesure de satisfaction afin de réagir directement et faire évoluer les produits au plus près des pratiques des utilisateurs;
•    Partager et décentraliser les données numériques pour alimenter les échanges entre ingénieurs et favoriser une culture d’entreprise fondée sur la rigueur;
•    Automatiser la relation commerciale afin de réduire les coûts et étendre le bassin de la clientèle;
•    Exploiter l’apport écologique des communautés qui contribuent à la réputation de l’entreprise Google, lui évitent de commettre des erreurs, l’informent de ce qui se passe dans son environnement et mettent à sa disposition compétences et ressources gratuites.

Ça donne des idées non ?

jeudi 17 mars 2011

Management féminin : une solutions pour faire du chiffre ?



Les femmes sont-elles meilleurs en management que les hommes ? Sans pouvoir tirer une conclusion sur ce que j’ai vécu, pour répondre à cette question, j’avoue ne pas être un macho et apprécier le management féminin.

Il me semble en effet que les femmes sont tournées vers la communication, le dialogue. Ne serai-ce que ces qualités permettent de créer au sein d’une équipe une cohésion. Cette ambiance est essentielle pour avoir une dynamique de groupe qui permet un investissement de chacun plus élevé que si c’est le devoir, l’argent, le stress,…. Qui les fait se mettre à la tâche. Il me semble que c’est ce que l’on appel créer l’adhésion. Avec un chef comme ça vous avez envie de donner votre maximum, vous n’hésitez pas à faire des propositions, vous pouvez même prendre des initiatives. Du coût le projet de votre chef est devenu le vôtre et l’enjeu de la réussite du projet, vous le partagez avec les autres de l’équipe.

J’ai eu la chance de connaître, chez Ikea,  un supérieur qui possédait ces qualités. Tous les matins ou presque (faut pas rêver quand même) j’allais bosser avec plaisir. En plus cette femme avait une super pêche, elle était du genre à vous communiquer son enthousiasme, et ça dans mon boulot (la vente) c’est super important. Un client, même s’il ne sait pas ce qui se passe en arrière-boutique, sent vite une ambiance de magasin : les vendeurs à l’écoute, disponibles, souriant. S’ils sont sur le dos du client par exemple c’est surement parce que la direction leur met la pression pour faire du chiffre. Dans ce cas-là, je peux vous dire que le client ne revient pas, je peux en parler d’autant mieux que c’est un peu ce que je vis actuellement.

Sur le sujet des femmes patron, j’ai d’ailleurs vu que mes impressions sont les bonnes : Selon une étude, parmi les 500 premières entreprises mondiales, celles qui ont une forte présence de femmes dans leurs comités de direction affichent une rentabilité de 35% supérieure aux autres ! Alors vous voyez il n’y a pas besoin de mettre la pression aux vendeurs pour faire du chiffre !!!

mercredi 16 mars 2011

Le Boss est de retour

Je vous avais raconté mon échange de mail il y a une dizaine de jours, où mon copain-collègue m'avait écrit un mot perso avec en copie mon boss. Et moi, je lui avais répondu franco ce que je pensais sur le projet-pilote en mettant « répondre à tous » sans faire attention.

A l'époque, je m'en fichais car il était en vacances au ski.
Le voilà rentré depuis lundi…. A priori, il a pas brisé la glace ni avec moi ni avec personne au boulot. En revanche, moi il m'a congelé surplace ! Il a pris le temps de lire TOUS ses mails, et même celui sur  lequel je donne gratuitement mon avis. Forcément, au lieu de m'offrir un café pour me raconter ses vacances (ce qu’il n’aurai pas fait non plus), il m’a donné son avis sur ma façon de m'exprimer... au boulot!

«  Eric, je vois que vous avez des avis passionnant sur des sujets qui ne vous regarde pas.... La prochaine fois, mettez aussi en copie monsieur T …. (le big boss) je suis sûr qu'il appréciera votre  investissement…. »

« ! Ah, et j'oubliais, dans « la procédure est à revoir «  il y a un accent sur le à... j'ai noté 2-3 autres petites fautes, mais on va plutôt s'occuper  du dossier x …. »

Je savais plus quoi dire, mais je lui aurais volontiers fait bouffer ses dossiers... Je sais pas comment ça va finir tout ça.
Dans mon ancienne boîte, j’avais des relations super avec mon boss. C’était une femme et je préfère d’ailleurs avoir une femme comme supérieur, je pense qu’il y a souvent moins de relations de compétition. Et en plus là-bas, la liberté d'expression, n'était pas montrée du doigt.... C’était même considéré comme une force de proposition.

mardi 15 mars 2011

Pire ailleurs ?

En effet, il y a toujours pire ailleurs. En lisant l’article du figaro sur Renault la semaine dernière, je me suis dit qu’on vivait vraiment dans un monde individualiste et sans relations humaines.

Cet article raconte que les trois salariés de Renault qui se sont fait virés pour espionnage, sont peut-être innocents, en tous cas rien n’a été trouvé dans l’enquête. Du coup les cadres qui ont dû communiquer avec la presse pour expliquer les raisons du licenciement sont furaxes ! Ça peut se comprendre non ? Pendant deux mois votre direction vous mêle à une histoire vraiment bizarre.

Bref, le pire dans tout ça c’est qu’une boîte puisse virer des cadres comme ça, comme elle veut. Les simples soupçons suffisent. La parole des trois cadres ne vaut donc rien face à l’accusation d’une seule personne, imaginez le message que ça donne aux salariés de l’entreprise.

Ça laisse rêveur sur les méthodes de management. A se demander même s’il en existe. Parce que le management pour moi c’est la gestion de la relation humaine en vue favoriser le développement de l’entreprise. Dans cette histoire on est loin du compte.

vendredi 11 mars 2011

Après le boulot…. avant le dodo

Une journée fatigante ? Le métro plein, le boulot stressant et le dodo pas assez long ? Laissez tomber la fatigue, la déprime, les médicaments pour remonter tout ça ! Allumez des lumières indirectes (ça mettra une ambiance relax avec des couleurs pastelles et douces), avachissez-vous dans le canapé (rien de tel pour détendre les muscles contractés par l’activité journalière ou le stress), prenez même un petit vers d’apéritif quelconque (eh oui ça aussi c’est agréable, au diable les « à consommer avec modération » et autres foutaises qui nous empêchent de vivre !!!).

Ecoutez-moi ça !

Si vous êtes curieux, écoutez d’abords cet artiste sans regarder les images. Ensuite seulement, réécoutez-le en regardant la vidéo. Je vous promets, l’effet est garanti.
…….. Alors ? Hein !? Qu’en dites-vous ? Ne vous sentez-vous pas loin du boulot et du métro maintenant ? Je suis sûr que vous êtes allez, l’espace de quelques minutes, en Irlande ou dans des coins comme ça (remarquez c’est mon cas, mais c’est peut-être parce que j’ai pris un Whisky). Là où l’herbe est bien verte, là où l’on entend que le léger bruissement du vent, dans un endroit où l’on ne voit aucune habitation à la ronde…. Dans un endroit où l’on est seul, loin de ses ennuis quotidiens.

John Butler ce type est fabuleux! J’ai du mal à trouver des mots pour décrire sa musique et encore plus sa performance. Je me suis mis à la guitare classique depuis un an environ et c’est un copain qui me l’a fait découvrir. Je sais que je n’aurai jamais son niveau mais c’est pas grave, tout le monde ne peut pas être Mozart ! Et puis, le regarder me motive.

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais faire d’un instrument de musique après le boulot est très reposant. Non seulement c’est agréable pour vous mais ça l’est pour toute la famille ! Alors n’hésitez pas mettez-vous à la gratte, moi ça me repose après mes journées de naze !!!

Pile ou face….



Comme ça fait pas trop longtemps que j’ai changé de boulot, j’ai pas encore essayé toutes les possibilités de transport. Mon employeur précédent, IKEA était à peine plus loin mais au moins c’était plus direct, je pouvais même prendre facilement ma voiture parce qu’il y avait plein de places réservées aux employés : un vrai luxe !
La semaine dernière donc, pour aller bosser, je me dis ras le bol le Métro bondé. En plus d’être serré comme une sardine dans son jus, y a jamais une place libre, on est 6 pieds sous terre,… enfin bref ce que tout le monde adore…

Je me dis donc au petit déjeuner, après deux gorgées de café, « ce matin, je vais prendre le bus ».
En plus, même s’il y a un peu de monde, faut pas rêver, au moins avec les fenêtres je pourrai voir la route c’est quand même plus sympas. Le soleil se lève de plus en plus tôt à Paris (et ailleurs !!!), profitons-en.

Le bus pointe donc le bout de son nez, et je monte dedans. On est une bonne dizaine à monter, rien d’exceptionnel. Je valide mon titre de transport, lève la tête et me rend compte que le bus est plein. J’essaie de me faufiler vers l’arrière, gentiment, « pardon madame », « excusez-moi »,…

Pas très loin des portes de sortie, je me dis que c’est une place stratégique pour récupérer une place dès que possible. En attendant, il me reste à lire Métro, le journal gratuit.

Un arrêt, deux,… quatre,… une place se libère, mais un gros lourd me bouscule presque pour aller s’asseoir ! Gros C… Je suis vert !

Cinquième arrêt, sixième,… une place se libère, mais une vielle dame se dirige vers la place,…. Rien à dire…

Septième arrêt, huitième,… une place se libère. Je m’assois enfin !! Je peux lire tranquillement.

Neuvième arrêt, le bus repart, je lève la tête, j’ai raaaaaté mon arrêêêêêt !!!!

Serré comme dans le métro, je n’ai même pas profité de la route par les fenêtres, à vouloir m’asseoir j’ai loupé mon arrêt :

Bus/Métro, c’est du pareil au même !!!

mardi 8 mars 2011

A l’attaque




Comme tous les garçons de huit ans, mon fiston aime se déguiser en corsaire, chevalier ou pirate. Et puis vous savez comment sont les enfants : «  Papa, je m’ennuis, papa, j’aimerai bien avoir un déguisement, papa c’est nul je n’ai pas de pistolet avec mon déguisement, allez papa tu peux me faire un pistolet. Allezzzz s’il te plait. »
Et comme ce week end, je lui avais promis de passer du temps avec lui, on s’est mis tous les deux dans le garage.
Un morceau de planche (les mêmes que pour mon article sur la bibliothèque), une feuille de papier pour faire un modèle, une scie sauteuse, une lime, des bombes de peinture et de l’huile de coude.
C’est parti et voilà le résultat de notre samedi après-midi.

Il a pu jouer avec ses copains du parc et faire le fierot en disant « c’est moi qui les ait fait Tout seul, enfin presque, papa m’a juste un tout p’tit peu aidé » Un tout p’tit peu, pour lui, c’est juste le dessin des modèles et la découpe à la scie sauteuse, et la finition du ponçage qu’il avait fait « tout seul » ;-))
Mais la joie de voir son fiston bricoler à côté de soi et découvrir sa fierté du travail bien fait vaut bien de se faire discret …

Bon évidement pour ceux qui ont deux mains gauches, ceux qui n’ont pas le temps,…  il y a toujours la solution d’aller chez JouéClub, lesjouetsenbois ou encore IKEA